La Pernelle est un petit village de 259 habitants (Insee 2015), situé dans le département de la Manche. Cette commune normande se situe au nord-est de la presqu’île du Cotentin. La Pernelle se trouve à 3.5 km au nord de Quettehou, à 7 km au sud de Barfleur et à 12 km au sud-est de Saint-Pierre-Eglise. Comme tant d’autres localités normandes, celle-ci a connu les violences de la bataille de la Libération à partir de juin 1944. Elle abritait alors des batteries d’artillerie allemandes du « mur de l’Atlantique » et le premier radar ayant détecté le débarquement allié. Vous pourrez rapidement vous y rendre depuis notre camping dans la Manche !

Lieux et monuments à La Pernelle

La Pernelle offre un point de vue magnifique sur tout le Val de Saire du bocage normand à la mer de la Manche. Situé à mi chemin entre Barfleur et Saint-Vaast-la-Hougue, c’est une commune atypique de la campagne du Val de Saire puisqu’elle est située à une centaine de mètres d’altitude. Grâce à votre sens de l’orientation, du haut de La Pernelle à vous de retrouver :

  • les tours Vauban de Saint Vaast la Hougue de Tatihou et de la Hougue
  • le phare de Gatteville
  • la pointe de Jonville
  • Barfleur
  • le camping La Gallouette !

L’on y vient aussi pour visiter la grotte de La Pernelle, creusée à la fin des années 1920 sur le modèle de celle de Lourdes et l’église Sainte-Pétronille, un édifice perché en haut de la côte du village. Les visiteurs s’intéressent aussi à la petite mairie perchée tout au haut du village. Elle a d’ailleurs été classée “Plus belle mairie de France”.

Petite pause gourmande au restaurant le Panoramique

Situé au haut de la Pernelle, le restaurant le Panoramique vous accueille toute l’année dans un cadre unique grâce à sa salle à 180°. Vous pourrez retrouver à la réception du camping notre offre partenaire. N’hésitez pas à demander tous vos renseignements à l’équipe du camping de Saint Vaast qui se fera le plaisir de vous faire partager cette offre privilège.

La Pernelle et le « mur de l’Atlantique »

Le village de la Manche est par ailleurs une destination pour le tourisme mémoriel en Normandie. Les ruines des batteries allemandes continuent aujourd’hui encore de susciter la curiosité du public.

Quelques semaines avant le Débarquement, les bombardements alliés décimaient littéralement le secteur de Saint-Vaast-la-Hougue en raison de sa proximité avec les batteries d’artillerie allemandes situées à La Pernelle. Le village normand était depuis l’Occupation devenu un des plus importants complexes défensifs du « mur de l’Atlantique », comprenant notamment une station radar et deux batteries d’artillerie (Pernelle 1 et Pernelle 2).

La Pernelle 1, surnommée « La Pinoterie », comprenait six canons de 105 mm K331 de fabrication française. Les canons étaient retirés de leurs casemates pour pouvoir viser les soldats américains progressant en direction de Cherbourg. Leur angle de rotation à l’intérieur de leurs abris ne permettait pas en effet aux forces allemandes de les employer contre les troupes sur Utah Beach.

Le débarquement de plusieurs milliers d’hommes sur les plages normandes obligeait les Allemands à ouvrir régulièrement le feu, permettant aux Alliés de réaliser des tirs de contre-batterie. Malgré une puissance de feu redoutable, les unités allemandes ont dû battre en retraite dès le 19 juin. Les villages du Cotentin, dont Saint Vaast la Hougue et La Pernelle, redevenaient alors français. Après les combats, le port de Saint-Vaast-la-Hougue est reconstruit pour assurer le ravitaillement des troupes américaines dans le Cotentin en attendant la libération du port de Cherbourg.

Précédent : Visite de Barfleur | Suivant : La plage de Jonville